Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

5 articles avec bebe

Produits de toilette bébé

Publié le par Anna

{les produits de Lucas}

Produits de toilette bébé

Dans ma vie en général, je fais très attention aux produits que j'utilise (que ce soit niveau nourriture que niveau cosmétique).
Quand j'attendais Lucas, c'était assez clair et logique pour moi de prévoir des produits de toilette sains et naturels.
Je me suis renseignée et me suis tournée vers les produits de la marque weleda, que je connaissais déjà pour moi.
Pour les couches, avant d'accoucher, j'avais idée d'utiliser des couches lavables... les suites de couche n'ayant pas été comme je l'aurais souhaité, je me suis rabattue vers la facilité des couches jetables. Là aussi, j'ai glané pas mal d'informations avant de faire mon choix.

-------------------------------------
Voici la liste des produits que j'utilise quotidiennement pour Lucas et dont je suis satisfaite :

Les couches : j'ai opté pour les couches de la marque Pingo. On a testé plusieurs marques réputées "safe", et nous avons beaucoup aimé les Pingo qui sont top niveau qualité et efficacité (très peu de fuites !). Le seul souci est qu'elles ne sont pas vendues dans les circuits habituels. Vous pouvez les commander et vous les faire livrer gratuitement si vous n'avez pas de revendeur proche de chez vous. Personnellement j'ai la chance d'avoir un magasin qui en vend à côté de chez moi.

Les lingettes : je n'utilise pas de lingettes toutes prêtes du commerce. La compo est souvent cracra et c'est pas vraiment écolo... Nous avons donc des lingettes lavables et pour les "cacas" nous avons des carrés de coton "cotopad".

Le change : pour nettoyer mon bébé lors du change, j'utilise tout simplement de l'eau.J'ai une petite bouteille de type tupperware à portée de mains sur la table à langer. Généralement j'ajoute un tout petit peu d'huile de toilette au calendula weleda qui est très efficace et très douce. Si besoin, j'utilise la crème pour le change de la même gamme que l'huile de toilette.

La toilette : généralement j'utilise des savons au lait maternel, mais il m'arrive d'utiliser également la crème lavante au calendula weleda. Lucas a la peau sèche, du coup j'essaye de lui mettre de la crème protectrice visage au calendula, nous on en met partout, on ne s'arrête pas au visage ^^ !
Le soir je nettoie les mains (et la bouille !) de Lucas avec une lingette lavable imbibée d'eau florale de camomille romaine.

Produits de toilette bébé

Retrouvez-moi sur facebook et sur instagram !

 

-article non-sponsorisé-

Publié dans bébé

Partager cet article

Repost 0

Faire des bouteilles sensorielles

Publié le par Anna

A la crèche, Lucas joue beaucoup avec les bouteilles sensorielles faites par le personnel. Il aime beaucoup et je me suis rendue compte que tous les autres enfants appréciaient également ces petits jouets maison.

Je me suis donc lancée dans la réalisation de ces bouteilles pour Lucas. Et c'est si simple à faire qu'il fallait que je partage ça avec vous.

Faire des bouteilles sensorielles

Liste de ce dont vous aurez besoin* :
- des petites bouteilles en plastique rigide (privilégiez des bouteilles de jus de fruits, ice tea... et évitez les petites bouteilles d'eau qui sont souvent trop souples)
- des perles : utilisez ce que vous trouverez, des perles d'un ancien collier par exemple, ou sinon achetez un collier avec des perles colorées pour enfants (ce que j'ai fait)
- du colorant (colorant alimentaire, cartouche d'encre...)
- des petits pompons
- des pailles en plastiques de couleurs
- des plumes de couleurs
- des paillettes
- de la colle forte

*cette liste est non exhaustive. Soyez inventifs !

Faire des bouteilles sensorielles

Comment faire ?
Nettoyez bien les bouteilles (enlevez la colle des étiquettes sur les bouteilles) et séchez-les bien.
Coupez les pailles en petits tronçons et remplissez-en une bouteille. Remplissez les bouteilles avec les perles, les plumes... Pour le colorant, mettez quelques gouttes dans une bouteille et allongez avec de l'eau, ajoutez des paillettes si vous en avez. 
Fermez bien les bouteilles en collant les bouchons.

Faire des bouteilles sensorielles

Et voilà c'est tout ! 
J'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ces bouteilles. Et Lucas les aime beaucoup !


Rejoignez-moi sur facebook et instagram !

Publié dans bébé, DIY

Partager cet article

Repost 0

Les bébés et le sommeil

Publié le par Anna

S'il y a bien une chose à laquelle je n'avais pas du tout réfléchi avant d'avoir Lucas, c'est le sommeil des bébés. J'avais des idées préconçues sur le sujet, du style : "un nourrisson ça mange, ça dort et ça fait caca"...

Sauf que quand je suis arrivée pour la première fois chez moi avec mon petit Lucas, mon "un nourrisson ça mange, ça dort et ça fait caca" ne fonctionnait pas du tout... Il dormait très peu la journée. Mon tout petit nourrisson avait des phases d'éveil hyper longues... 
La nuit, il se réveillait toutes les 3 ou 4 heures pour téter et se rendormait direct après.
Pendant des jours, je suis restée à me demander si mon bébé était "normal"... bah oui il ne passait pas ses journées à dormir !

Tous les matins de mon congé maternité, je regardais l'émission "la maison des maternelles" (on est nouvelle maman ou on ne l'est pas ! lol). Et un jour, je suis tombée sur LE sujet à ne pas louper dans ma situation "le sommeil des bébés". L'invité, un pédiatre expert du sommeil des bébés, m'a complètement rassurée. Il avait montré un graphique sur le sommeil des bébés et il expliquait qu'un bébé "normal" pouvait dormir entre 9h et 20h par jour. Donc mon Lucas a un sommeil tout à fait normal !!

Les bébés et le sommeil

Les semaines et les mois passent et l'affaire du sommeil commence à devenir problématique... 
Lucas n'a plus besoin de manger la nuit mais il se réveille toujours une ou deux fois par nuit. Et l'endormissement ne se fait pas les doigts dans le nez... on doit le bercer, le rassurer, le câliner et même l'endormir au sein... Lucas va avoir 8 mois, et a donc encore beaucoup besoin de ses parents et d'être rassuré. Donc pour moi rien d'anormal que son sommeil soit un peu différent du mien. En plus je pratique le cododo donc je suis direct disponible pour lui quand il a besoin de moi la nuit (et moi je peux me rendormir direct !).

Sauf que le problème est arrivé très vite et de l'extérieur. Depuis quelques temps, beaucoup de personnes autour de moi quand elles veulent des nouvelles de Lucas me demandent en premier "et il fait ses nuits ?". Un peu comme une épée de damoclès et si c'était pas le cas, mon bébé courait un grave danger...
Au début ça me faisait sourire (jaune). Mais aujourd'hui je trouve ça clairement pénible. 
Sans s'en rendre compte, bien évidemment, ce genre de remarque fout une pression de dingue à la jeune maman entraînant une belle culpabilité (déjà que niveau culpabilité on est servi quand on devient maman).

 

Pour, soi-disant, nous aider, ses personnes donnent des conseils, que je ne suivrai absolument pas, du style "laisse le pleurer, il va comprendre". Ok, mais comprendre quoi au juste ?? Bah ça mystère et boule de gomme, personne n'a su me dire ce qu'il allait comprendre. 
Je vous passe les conseils qui, pour moi, sont clairement de la maltraitance...

Avec tout ça, je ne peux pas vous cacher que j'ai cogité ! Et j'ai commencé à me renseigner sur le sommeil des bébés. J'ai lu un bouquin sur le cododo qui listait les bienfaits de cette pratique pour le bébé (et la maman) et disait que bon nombre de pays l'ont adopté depuis toujours.

Les bébés et le sommeil

Pour en apprendre plus sur le sommeil des bébés, j'ai également acheté le livre "Dormir sans larmes". Et là : hourra !! J'étais rassurée parce que mon bébé était décrit dans ce bouquin et qu'en plus j'allais pouvoir moucher la tata Simone-trop-relou.
La première partie, la plus intéressante d'après moi, explique comment fonctionne le sommeil des bébés. Et contre toute attente, ça n'a rien à voir avec celui des adultes. L'auteur dit qu'avant 4 mois il est quasi-impossible qu'un bébé puisse dormir une nuit entière (8 heures comme pour un adulte) puisque le bébé a besoin de manger toutes les 3 à 4 heures. Et pour déculpabiliser les mamans qu'on aurait tracassé avec le fameux "il fait ses nuits ??", seulement 18% des enfants de moins d'un an dorment des nuits complètes...

Donc NON, Lucas ne fait pas ses nuits ou si, il les fait, mais pas les miennes !! Il va très bien et quand il n'aurait plus besoin de moi pour s'endormir et se rendormir, je le laisserai faire.
Pour l'instant il a besoin de moi et je réponds donc à ses besoins.

Pour finir, je donnerai un seul conseil aux jeunes mamans : faites-vous confiance !! Ecoutez les conseils d'une oreille et rappelez-vous que c'est vous la maman, la personne la plus à même à savoir ce que votre bébé a besoin.

Rejoignez-moi sur facebook et instagram !

Partager cet article

Repost 0

Faire du savon au lait maternel

Publié le par Anna

Au premier abord, mon article peut paraître un peu glauque...
Mais non !
Si vous allaitez, c'est un super moyen de "sauver" du lait !
Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que j'allaite exclusivement Lucas et que je tire mon lait au travail (je partagerai d'ailleurs mon expérience sur l'allaitement et la reprise du travail). Il m'est arrivé plusieurs fois, pour différentes raisons, de perdre du lait (date de consommation dépassée). Quand on tire son lait, devoir jeter ce liquide si précieux est un vrai crève-coeur !
Il m'est arrivé de l'utiliser dans l'eau du bain de Lucas (un peu à la Cléopâtre avec son lait d'ânesse... bon ici c'est du lait d'Anna ! ah ah). Et un jour je suis tombée sur la recette du savon au lait maternel. Le lait maternel est un véritable élixir miraculeux : je l'ai utilisé sur mes petites crevasses (un miracle !), sur l'acné du nourrisson (encore un miracle !), sur une petite infection de l'oeil et pour la peau très sèche de Lucas (re des miracles !!). Donc faire du savon avec ce liquide magique était une bonne idée !

Je vous laisse découvrir la recette. C'est super facile à faire. Vous pouvez adapter la quantité des ingrédients en fonction de la quantité de lait que vous avez.
Si vous vous posez la question pour l'odeur... est-ce que ça sent le lait maternel ? Bah non pas trop, ça sent surtout le savon de Marseille, donc une odeur assez neutre au final.

Faire du savon au lait maternel

Ingrédients :
100g de lait maternel
100g de savon de Marseille (naturel)
1CS d'huile de coco (bio de préférence)

 

Préparation :
Râper le savon de Marseille. Faire chauffer tous les ingrédients à feu doux.
Remuer régulièrement pour que la préparation soit homogène.
Verser la préparation dans des moules en silicone.
Laisser figer. Démouler et laisser sécher dans un endroit frais et sec pendant 1 mois.

Prête à faire vos savons ?
Si vous vous lancez, j'attends vos retours avec impatience !! ;-)

Rejoignez-moi sur instagram et sur facebook !

Publié dans allaitement, bébé

Partager cet article

Repost 0

Porter son bébé : les différents moyens de portage

Publié le par Anna

Si vous me suivez sur instagram, vous savez que je suis une maman kangourou ! Je porte Lucas en écharpe et en porte-bébé physiologique, et nous adorons ça !

Alors je précise quand même que je ne suis pas une experte en portage ni formatrice. Mais je me suis pas mal renseignée sur le sujet et j'ai participé à plusieurs ateliers portage.
Je vais vous détailler ceux que j'ai et je vais essayer de vous les expliquer...

Le sling :
Avant que la formatrice qui dispense les ateliers portage auxquels j'ai participe m'explique et me montre l'utilisation du sling, je n'en voyais pas l'utilité et encore moins les avantages... Bien sûr j'avais tort ! Le sling est super pratique et si c'était à refaire, je pense que ça serait la première écharpe dans laquelle j'investirais.
C'est une écharpe qui permet de porter son bébé sur le côté. Il n'y a pas de noeuds à faire et une fois l'écharpe installée, on la laisse "montée" pour les fois d'après. Donc elle se place super facilement. C'est donc très pratique quand on veut mettre bébé en écharpe rapidement (s'il pleure et a besoin de réconfort par exemple).
Les plus : Très rapide à installer.
Les moins : pas très confortable pour du long terme car bébé est porté uniquement d'un côté.

Sling

Sling

L'écharpe tissée (en coton) :
C'est la première que j'ai eu (offerte par ma soeur !). Dans un premier temps j'avais regardé des tutos sur youtube, et j'avais bidouillé pour l'installer... en fait ma bidouille était plutôt pas mal puisque quand la formatrice en portage nous a montré comment la mettre, je faisais pareil. Donc tout ça pour dire que celle-ci est plutôt facile à installer et les noeuds sont également simple à faire.
Les plus : facile à installer. Légère car en coton, une seule couche est nécessaire.
Les moins : RAS

premier test de l'installation de l'écharpe tissée...

premier test de l'installation de l'écharpe tissée...

écharpe tissée

écharpe tissée

L'écharpe extensible :
Une fois qu'on a le coup de main, elle se noue très facilement. On peut la mettre en place et attendre avant d'installer bébé (très pratique quand on sort pour pouvoir mettre bébé plus tard en toute simplicité).
Les plus : le fait de pouvoir l'installer et la nouer avant de mettre bébé est super pratique, on peut la nouer, faire un trajet en voiture avec bébé dans son siège-auto et installer bébé dans l'écharpe ensuite. On peut aussi enlever bébé en laissant l'écharpe en place pour plus tard.
Les moins : pour la nouer il faut 3 couches de tissu ce qui peut faire beaucoup en cas de grosses chaleurs (une couche d'écharpe = un vêtement). Le fait qu'elle soit élastique peut être inconfortable quand bébé grandit à cause du rebond (ça plaira à bébé mais pas forcément au porteur !).

L'écharpe originale de chez jpmbb
L'écharpe originale de chez jpmbb

L'écharpe originale de chez jpmbb

Le porte-bébé physiologique :
Le terme "physiologique" est très important. En effet on trouve toutes sortes de porte-bébés et à tous les prix mais tous ne sont pas physiologiques (et ne respectent donc pas la physiologie du bébé et du porteur). Pour en savoir plus sur le portage physiologique, je vous invite à aller jeter un oeil au site de jpmbb, ils ont une page explicative sur le portage physiologique très bien expliquée.
Les plus : facile à installer, pas de nouage à faire. On a très vite le coup de main. S'utilise très facilement en ventral et en dorsal.
Les moins : RAS

physiocarrier de chez jpmbb en portage dos

physiocarrier de chez jpmbb en portage dos

free-to-grow de chez tula

free-to-grow de chez tula

Les marques que je vous conseille :
Pour les tissées, j'ai une tricot-slen de chez Babylonia. Elle est très bien. En atelier j'en ai testé une de chez Amazonas (marque de hamac !).
Pour les extensibles, je n'ai testé que celles de chez jpmbb. Je les trouve bien et en plus elles sont jolies !
Pour les slings, j'en ai un de chez Didymos. J'avais hésité avec ceux de chez Ling ling d'amour qui sont top également (et les prix de cette marque sont abordables).
Pour les porte-bébés il en existe pas mal qui sont très bien. Personnellement j'ai le physiocarrier et j'en suis très contente. Le petit plus, c'est le tablier qui peut s'enlever pour ne laisser qu'un filet : top quand il fait chaud !
J'ai également testé le free-to-grow de chez Tula. J'en suis tombée amoureuse tellement il est confortable. Le seul hic, c'est son prix et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne l'ai pas (encore ;-) ).
D'autres porte-bébés physiologiques validés par les copines : le manduca, le boba 4G, le beco toddler...

Infos en vrac :
Vous pouvez bien sûr acheter vos écharpes ou porte-bébés neufs sur les sites vendeurs mais sachez qu'on en trouve très facilement d'occasion sur des sites comme Le Bon Coin.

Renseignez-vous s'il existe des ateliers portage près de chez vous. J'ai participé à plusieurs ateliers portage à Angers, c'est top pour apprendre les noeuds, tester d'autres moyens de portage... Les ateliers sont dispensés par Mélody de l'association Le Nouage Enchanté.

Il est tout à fait possible de trouver des tutos de nouage sur youtube. C'est ce que j'avais fait dans un premier temps et c'est bien pratique !

Article non-sponsorisé. Toutes les écharpes dont je parle, je les ai soit achetées, soit essayées en atelier. 

Suivez-moi sur facebook et sur instagram !

Publié dans vie de maman, portage, bébé

Partager cet article

Repost 0