Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

6 articles avec vie de maman

Quand tu auras ton bébé...

Publié le par Anna

... tu ne sortiras plus, tu seras fatiguée, tu n'iras plus chez le coiffeur, tu n'iras plus au resto...
Et j'en passe !! Voilà ce que j'ai entendu pendant ma grossesse. Je suis sûre que toutes femmes ayant connu la maternité ont forcément entendu ces phrases !

Quand tu auras ton bébé...

Alors oui certaines choses sont vraies, d'autres un peu moins. Mais à mon avis, mis à part mettre (encore) de la pression à la future maman, ça ne fait avancer les choses.

Bon et alors qu'est-ce qui est vrai ?

La fatigue ? Bah oui on s'en doute que de passer de "s'occuper uniquement de soi" à "s'occuper 100% d'un bébé" ça n'est de tout repos !
Pendant ma grossesse, on m'a répétée de me reposer parce qu'après je ne pourrai plus. Ok donc on pourrait faire des réserves de sommeil ??? heu non ! Si c'était possible, ça aurait été pas mal : j'aurais dormi un mois non-stop pour avoir des réserves pour après. 
Sinon dans la réalité, oui on est fatiguée. Mais le corps humain a ses mystères qui font qu'on gère quoiqu'il arrive (même si je dois bien avouer que je rêve d'une nuit complète "comme avant").

Aller au resto ? Alors ça c'est propre à chacun je pense. Ici nous sommes allés au restaurant très tôt avec Lucas dans son landau. On avait préalablement demandé si c'était possible d'arriver avec un bébé en landau et ça s'est toujours très bien passé. Encore aujourd'hui, on sort toujours avec Lucas (qui va avoir 7 mois).  

Sortir ? Pour être honnête, je sors moins qu'avant. J'étais un petit rat des villes, j'adore faire mon tour en centre ville, boire un café... Depuis que j'ai Lucas, c'est sûr, je sors moins mais je sors quand même. Je m'occupe quotidiennement de Lucas donc si je veux sortir, Lucas est avec moi. J'ai fait les soldes, je vais régulièrement boire un café (et prendre un goûter ;-)) en ville...

Le coiffeur, l'esthéticienne... ? Bon là pour le coup c'est plus délicat. Il faut que je m'organise pour faire garder Lucas, mais on y arrive ! Et en plus qu'est-ce que ça fait du bien de faire des choses pour soi (ça paraît peut-être égoïste mais c'est vrai, ça fait du bien !).

Quand tu auras ton bébé...

Encore une fois, il s'agit là de mon ressenti.
Comment vous vous organisez, vous, les nouvelles mamans (ou pas nouvelles d'ailleurs ;-)) ? Est-ce que vous sortez comme avant ? Comment faites-vous pour en forme ?

Et comme d'habitude, je ne le répéterai jamais assez : écouter les conseils, c'est bien mais se faire confiance, c'set mieux !

Allez je vous laisse, Lucas se réveille et on va prendre le goûter en ville (quoi j'ai encore des kilos de grossesse à perdre ??? lol)...

Suivez-moi sur intagram et facebook !!

Publié dans vie de maman

Partager cet article

Repost 0

Ma grossesse {3ème trimestre}

Publié le par Anna

-octobre, novembre, décembre 2016-

octobre 2016 - 29sa

octobre 2016 - 29sa

Mon 3ème trimestre a commencé dans la même lancée que mon 2ème trimestre dans une forme olympique !
Mon ventre continuait de grossir à vue d'oeil et j'adorais ça !!

Mon petit baby-boy bougeait dans tous les sens au point de déformer mon ventre sous nos yeux amoureux !
Je continuais mes séances de préparation à l'accouchement.

Fin octobre, ma gynéco était indécise quant à l'évolution de mon col... elle m'avait prévenue qu'il avait peut-être "bougé" et qu'il fallait confirmer ça un peu plus tard. A ce moment-là j'ai eu le moral dans les chaussettes car ça signifiait qu'il fallait lever le pied et même rester immobile à la maison... Au final, fausse alerte, tout allait bien !!
J'ai quand même dû lever le pied début novembre car je commençais à bien fatiguer si j'en faisais trop...
C'est aussi à ce moment-là que j'ai rendu ma carte d'abonnement à la salle de sport et que j'ai arrêté progressivement de faire du sport.

début novembre 2016 - 32sa

début novembre 2016 - 32sa

Début novembre, j'ai eu ma 3ème échographie. Malheureusement ce n'est pas un super souvenir : la sage-femme avait presque 3 heures de retard et attendre avec ma vessie pleine avait été très désagréable... Et puis à la 3ème échographie, on ne voit pas grand chose, car le bébé est tellement gros qu'il ne "rentre" plus dans le cadre de l'écran !!

On a continué les préparatifs pour l'arrivée de bébé.
J'ai questionné mes copines, cousine, belle-soeur sur le jour J, les indispensables à avoir... Avoir des infos sur du vécu m'a beaucoup servi et m'a permis d'être au top pour l'arrivée de mon bébé.

J'ai fêté mon dernier Noël avant ma nouvelle vie...
Après Noël, j'ai (enfin) préparé ma valise et celle de bébé pour la maternité.

Niveau poids, fin décembre, ma balance affichait +15kg... et pas de vergeture !

Noël 2016 - 39sa

Noël 2016 - 39sa

Le 29 décembre 2016, je suis allée faire un tour en ville avec mes neveux, mon chéri et ma belle-soeur. J'avais aperçu quelques unes de mes "instacopines" qui étaient parties à la mater pour la grande rencontre... moi pas de contraction à l'horizon, aucune douleur... rien, RAS !!
Le soir, j'ai traîné mon chéri au restaurant pour faire, peut-être, notre dernier resto à 2... prémonition ??
Le 30 décembre à 4h du matin, j'ai été réveillée par des drôles de sensation dans mon ventre... j'avais des contractions !!!!

jour J !! 40sa

jour J !! 40sa

La suite ? J'ai accouché !! et j'ai rencontré mon Lucas !

Rejoignez-moi sur facebook et instagram !!

Partager cet article

Repost 0

Ma grossesse {2ème trimestre}

Publié le par Anna

-juillet, août et septembre 2016-

Après ce premier trimestre un peu bof à cause des nausées et vomissements, j'ai commencé le second en super forme !

Mon petit ventre commençait à se voir. J'ai pu reprendre le sport (presque "comme avant") que j'avais un peu mis de côté quand j'avais mes fameuses nausées ! J'avais quand même réussi à continuer à faire un peu de yoga...
Cet été-là je me trouvais belle avec mon petit ventre arrondi.Je commençais à cogiter sur notre nouvelle vie qui allait arriver...
C'est aussi courant juillet que j'ai senti pour la première fois mon petit bébé bouger dans mon ventre. C'était juste magique !

photo 1 : avant grossesse / photo 2 : fin du 2e trimestre

photo 1 : avant grossesse / photo 2 : fin du 2e trimestre

Au début de l'été, j'ai commencé les séances de préparation à l'accouchement. Ayant un projet de naissance physiologique, ma sage-femme  m'avait conseillé de commencer le plus tôt possible.

J'ai aussi "étudié" les différentes poussettes et je m'étais fixée sur la loola de bébéconfort. Je l'ai trouvée d'occasion à un super prix (j'étais super contente de mon affaire !).

Fin août 2016, nous avons découvert que notre bébé était un garçon. Après la 2ème échographie, c'était encore plus concret ! Je m'imaginais déjà avec mon petit garçon.

Mes parents ont donné un coup de jeune aux meubles de chambre de bébé de ma soeur (elle a 30 ans ! on est conservateur dans la famille) et de mon côté, j'ai commencé à chiner pas mal de choses en brocante (vide grenier).

14 juillet 2016

14 juillet 2016

C'est aussi pendant ce 2ème trimestre que nous avons annoncé notre grande nouvelle au reste de la famille et à nos amis. A chaque fois, c'était un moment émouvant et magique !

Niveau poids et alimentation, je n'ai pas eu de fringale, ni d'envie obsédante ! J'ai continué à manger équilibré, mais je dois bien avouer que pendant ma grossesse je me suis quand même bien faite plaisir...
La balance affichait +7kg à la fin du 2ème trimestre.

Clairement le 2ème trimestre a été celui le plus agréable. Je garde un souvenir très doux de cette période.

15 août 2016

15 août 2016

Rejoignez-moi sur facebook et instagram !!

Publié dans grossesse, vie de maman

Partager cet article

Repost 0

Ma grossesse {1er trimestre}

Publié le par Anna

-avril, mai, juin 2016-

Avoir un blog "maman" et ne pas parler de ma grossesse, ça aurait été une chose étrange, n'est-ce pas ?

Etant donné que j'ai commencé ce blog après la naissance de mon bébé, vous ne trouverez pas de "bilans" mois par mois de ma grossesse. Et comme une grossesse, c'est long (9 mois quoi !), je vais scinder en 3 parties le récit de ce moment si intense et si particulier de la vie d'une maman.

photo 1 : avant grossesse / photo 2 : fin du 1er trimestre

photo 1 : avant grossesse / photo 2 : fin du 1er trimestre

J'ai découvert que j'étais enceinte à même pas un mois de grossesse (5sa). D'après "mes calculs", je ne devais pas être enceinte, des vacances avec ma soeur auraient du zapper le moment clé pour qu'un petit bébé s'installe... à priori "mes calculs" n'avaient pas pris en compte mon retour de vacances !!

Quelques signes avaient un peu remis en question "mes calculs" : retard de règles (bon ça en général, ça ne trompe pas beaucoup) et certaines odeurs me dérangeaient depuis quelques jours !
Et bingo, test positif ! On était le 30 avril 2016...

Je vous passe la partie où je l'ai annoncé au futur papa car rien de croustillant à raconter (monsieur n'est pas très expansif, bien qu'il était très heureux).

Très vite, le désagrément des odeurs s'est transformé en nausées et vomissements (ouai carrément). C'est vite devenu la grosse galère ! Impossible de manger quoique ce soit sans que ça me porte au coeur... et souvent ça finissait mal (si vous voyez ce que je veux dire !). Ca a duré plus d'un mois. J'ai perdu un peu plus de 2 kilos.
Et quand on parle de "nausées matinales" pour les femmes enceintes, c'est un gros mensonge ! Le pire pour moi, c'était le soir. Par contre le matin, ça allait pas trop mal, sauf que j'étais crevée puisque j'avais des nausées la nuit aussi...
Avec tout ça, difficile de cacher ma grossesse. On me plaignait d'avoir chopé un sale virus genre gastro... Et en me mettant sous le nez mon traditionnel café du matin, ma collègue a très vite compris ce qu'il se tramait pour moi, vu que j'avais failli lui vomir dessus !
Idem pour ma mère qui était venue passer quelques jours à la maison au mois de mai. Le premier soir, on s'était installée à regarder la télé... sauf que moi je n'ai pas vu grand chose avec mes aller-retours aux toilettes et bien sûr il ne lui a pas fallu 100 ans pour comprendre !
Mais mis à part ma collègue et ma mère, on a réussi à garder le secret jusqu'à la première écho.

Courant juin j'ai commencé à aller mieux. J'étais un peu fatiguée des nausées (oui les nausées, ça fatigue). 

J'ai eu ma première écho le 21 juin. C'était juste magique ! On a découvert notre petit bébé pour la première fois, il gigotait dans tous les sens ! Après ça, c'était vraiment concret pour nous : nous allions former une famille !
Je n'avais pas demandé d'estimation du sexe, parce que je n'y avais pas pensé. Et à y réfléchir, j'ai bien fait, c'est tellement peu fiable à ce stade !

J'ai fini le mois de juin au même poids qu'au début de ma grossesse, j'avais donc repris mes 2kg en 2/3 semaines. En même temps, plus d'un mois à rien manger, le jour où tu retrouves l'appétit c'est un peu comme si c'était Noël !!
A la fin de ce premier trimestre, je commençais à percevoir un léger renflement au niveau de mon ventre (mais seulement visible par moi-même) !!

Rejoignez-moi sur instagram et facebook !!

Publié dans grossesse, vie de maman

Partager cet article

Repost 0

Porter son bébé : les différents moyens de portage

Publié le par Anna

Si vous me suivez sur instagram, vous savez que je suis une maman kangourou ! Je porte Lucas en écharpe et en porte-bébé physiologique, et nous adorons ça !

Alors je précise quand même que je ne suis pas une experte en portage ni formatrice. Mais je me suis pas mal renseignée sur le sujet et j'ai participé à plusieurs ateliers portage.
Je vais vous détailler ceux que j'ai et je vais essayer de vous les expliquer...

Le sling :
Avant que la formatrice qui dispense les ateliers portage auxquels j'ai participe m'explique et me montre l'utilisation du sling, je n'en voyais pas l'utilité et encore moins les avantages... Bien sûr j'avais tort ! Le sling est super pratique et si c'était à refaire, je pense que ça serait la première écharpe dans laquelle j'investirais.
C'est une écharpe qui permet de porter son bébé sur le côté. Il n'y a pas de noeuds à faire et une fois l'écharpe installée, on la laisse "montée" pour les fois d'après. Donc elle se place super facilement. C'est donc très pratique quand on veut mettre bébé en écharpe rapidement (s'il pleure et a besoin de réconfort par exemple).
Les plus : Très rapide à installer.
Les moins : pas très confortable pour du long terme car bébé est porté uniquement d'un côté.

Sling

Sling

L'écharpe tissée (en coton) :
C'est la première que j'ai eu (offerte par ma soeur !). Dans un premier temps j'avais regardé des tutos sur youtube, et j'avais bidouillé pour l'installer... en fait ma bidouille était plutôt pas mal puisque quand la formatrice en portage nous a montré comment la mettre, je faisais pareil. Donc tout ça pour dire que celle-ci est plutôt facile à installer et les noeuds sont également simple à faire.
Les plus : facile à installer. Légère car en coton, une seule couche est nécessaire.
Les moins : RAS

premier test de l'installation de l'écharpe tissée...

premier test de l'installation de l'écharpe tissée...

écharpe tissée

écharpe tissée

L'écharpe extensible :
Une fois qu'on a le coup de main, elle se noue très facilement. On peut la mettre en place et attendre avant d'installer bébé (très pratique quand on sort pour pouvoir mettre bébé plus tard en toute simplicité).
Les plus : le fait de pouvoir l'installer et la nouer avant de mettre bébé est super pratique, on peut la nouer, faire un trajet en voiture avec bébé dans son siège-auto et installer bébé dans l'écharpe ensuite. On peut aussi enlever bébé en laissant l'écharpe en place pour plus tard.
Les moins : pour la nouer il faut 3 couches de tissu ce qui peut faire beaucoup en cas de grosses chaleurs (une couche d'écharpe = un vêtement). Le fait qu'elle soit élastique peut être inconfortable quand bébé grandit à cause du rebond (ça plaira à bébé mais pas forcément au porteur !).

L'écharpe originale de chez jpmbb
L'écharpe originale de chez jpmbb

L'écharpe originale de chez jpmbb

Le porte-bébé physiologique :
Le terme "physiologique" est très important. En effet on trouve toutes sortes de porte-bébés et à tous les prix mais tous ne sont pas physiologiques (et ne respectent donc pas la physiologie du bébé et du porteur). Pour en savoir plus sur le portage physiologique, je vous invite à aller jeter un oeil au site de jpmbb, ils ont une page explicative sur le portage physiologique très bien expliquée.
Les plus : facile à installer, pas de nouage à faire. On a très vite le coup de main. S'utilise très facilement en ventral et en dorsal.
Les moins : RAS

physiocarrier de chez jpmbb en portage dos

physiocarrier de chez jpmbb en portage dos

free-to-grow de chez tula

free-to-grow de chez tula

Les marques que je vous conseille :
Pour les tissées, j'ai une tricot-slen de chez Babylonia. Elle est très bien. En atelier j'en ai testé une de chez Amazonas (marque de hamac !).
Pour les extensibles, je n'ai testé que celles de chez jpmbb. Je les trouve bien et en plus elles sont jolies !
Pour les slings, j'en ai un de chez Didymos. J'avais hésité avec ceux de chez Ling ling d'amour qui sont top également (et les prix de cette marque sont abordables).
Pour les porte-bébés il en existe pas mal qui sont très bien. Personnellement j'ai le physiocarrier et j'en suis très contente. Le petit plus, c'est le tablier qui peut s'enlever pour ne laisser qu'un filet : top quand il fait chaud !
J'ai également testé le free-to-grow de chez Tula. J'en suis tombée amoureuse tellement il est confortable. Le seul hic, c'est son prix et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne l'ai pas (encore ;-) ).
D'autres porte-bébés physiologiques validés par les copines : le manduca, le boba 4G, le beco toddler...

Infos en vrac :
Vous pouvez bien sûr acheter vos écharpes ou porte-bébés neufs sur les sites vendeurs mais sachez qu'on en trouve très facilement d'occasion sur des sites comme Le Bon Coin.

Renseignez-vous s'il existe des ateliers portage près de chez vous. J'ai participé à plusieurs ateliers portage à Angers, c'est top pour apprendre les noeuds, tester d'autres moyens de portage... Les ateliers sont dispensés par Mélody de l'association Le Nouage Enchanté.

Il est tout à fait possible de trouver des tutos de nouage sur youtube. C'est ce que j'avais fait dans un premier temps et c'est bien pratique !

Article non-sponsorisé. Toutes les écharpes dont je parle, je les ai soit achetées, soit essayées en atelier. 

Suivez-moi sur facebook et sur instagram !

Publié dans vie de maman, portage, bébé

Partager cet article

Repost 0

Qu'a-t-on besoin pour allaiter ?

Publié le par Anna

Vous avez décidé d'allaiter ou vous commencer à allaiter. Qu'allez-vous avoir besoin ? Qu'est-ce qui est indispensable, superflu, utile... ?

Les conseils que je vais vous donner sont basés sur mon expérience, les besoins de chacun peuvent donc varier. 

Qu'a-t-on besoin pour allaiter ?

La première chose dans laquelle vous pouvez investir est, sans aucun doute,un soutien-gorge d'allaitement. Le choix du soutien-gorge ne se fait pas à la légère. Vous trouverez toutes sortes de sous-vêtements mais tous ne sont pas top pour l'allaitement.
Oubliez les soutien-gorges à armatures. Privilégiez ceux sans armature, ceux de type brassière sont top. Inutile d'en prendre un "rembourré", en effet lors des montées de lait au début de l'allaitement, la poitrine est sensible et il est assez inconfortable d'avoir des tissus trop épais. 
Prévoyez un bonnet de plus que votre taille habituelle (au moins).
Pensez à avoir une brassière d'allaitement pour les premières nuits, qui sera plus confortable et plus aisé pour glisser des coquilles d'allaitement ou des coussinets.

Un tire-lait manuel peut être assez utile si vous avez des montées de lait entre les tétées. Je sais que plus on stimule les seins et plus ils produisent du lait, mais le tire-lait manuel m'a bien aidé plusieurs fois. On dit de prendre une douche chaude en cas d'engorgement et effectivement, c'est efficace. Oui mais quand il est 4h du matin et que vous avez la poitrine prête à exploser, aller prendre une douche n'est pas franchement le truc qui fait rêver. Personnellement j'utilisais alors mon tire-lait manuel et hop tout était réglé très rapidement (et sans prendre une douche ^^). 
A noter, qu'il est assez difficile de faire du "stock" de lait avec un tire-lait manuel. Pour ça, préférez un tire-lait électrique.

Prévoyez des vêtements adéquats. C'est à dire des vêtements qui s'ouvrent facilement devant. Vous n'êtes bien sûr pas obligées de refaire votre garde-robe et d'investir dans des hauts d'allaitement. Des chemises  et chemisiers suffisent (des chemises avec des boutons pression sont très pratiques). Sinon si vous souhaitez acheter des vêtements de grossesse, vous pouvez privilégier les hauts  mixtes qui servent à la fois pour la grossesse et pour l'allaitement. 
On peut trouver facilement des vêtements de grossesse et d'allaitement à des prix correctes (chez Kiabi, Bonprix, Vertbaudet...).

Si vous n'aviez pas investi dans un coussin d'allaitement pendant la grossesse, c'est le moment ! Au début de l'allaitement, c'est l'indispensable à avoir d'après moi. Il permet de bien s'installer et de préserver son dos. Il aide à bien positionner le bébé. 
Pour savoir comment bien utiliser son coussin d'allaitement, vous pouvez trouver des tutoriels sur youtube.

Au début, des coussinets d'allaitement peuvent être bien utiles. Personnellement je n'en ai très peu utilisés mais en glisser dans sa brassière la nuit permet de passer une nuit tranquille sans "inonder" son lit.

L'eau est notre ami !! Pour la lactation, il est nécessaire de boire beaucoup. Pour ne pas me retrouver en rade d'eau quand j'allaite, j'ai toujours à portée de mains des petites bouteilles d'eau. 

Pour les sorties, pensez à avoir un foulard. Pour allaiter à l'extérieur, vous pourrez alors donner le sein en toute discrétion grâce au foulard. J'avoue ne plus en avoir spécialement besoin maintenant, mais les premières fois où je n'étais pas encore très à l'aise, ça m'a bien aidée pour mettre le bébé au sein.

Les premières semaines, mon Lucas s'endormait dès que je le mettais au sein et avait du mal à prendre du poids. Je notais dans un petit carnet les heures des tétées et quel sein je lui avais donné. A l'heure actuelle, j'utilise encore le petit carnet ce qui m'aide à savoir où on est au niveau des tétées. J'ai toujours mon petit carnet sur moi.

J'ai toujours à disposition un lange (couche en coton) au cas où Lucas régurgite, car ce n'est pas des plus agréables d'avoir un renvoi sur votre chemisier.

J'espère que ces petits conseils vous seront utiles. N'hésitez pas à nous dire en commentaire vos astuces "confort" pour allaiter !

Suivez-moi sur facebook : Maman Anna

Publié dans allaitement, vie de maman

Partager cet article

Repost 0